Laboratoire d'études apicoles

imgPortada

L'apiculture est une source importante de travail et aussi de revenus économiques en Argentine. La région la plus importante du point de vu de la production apicole est la région de la Pampa. Depuis plusieurs années notre pays est un de plus importants producteurs et exportateurs mondiaux de miel, et la province de Buenos Aires en produit approximativement la moitié. D'autre part, la l'apiculture est surtout importante pour la production alimentaire et la durabilité environnementale à travers les services de pollinisation, même s'ils restent difficiles à quantifier.
Le Laboratoire d'études apicoles (LabEA) du Département d'Agronomie de l'Université Nacional del Sur (Department of Agronomy, UNS) a été créé par l' assemblée de l'université en décembre 2009, sur la base du Laboratoire de qualité du miel qui existait depuis 1994. Grâce à une convention signée le 2 août 2013 avec la Commission de recherche scientifique de la Province de Buenos Aires (CIC) le laboratoire est devenu un centre lié au CIC. Dans le laboratoire se déroulent des études multidisciplinaires dans le domaine de l'apidologie, et plus spécialement de l'apiculture. Diverses activités de recherche, des formations diplomantes et de spécialisation, des publications, des activités de vulgarisation et de services sont réalisés ou coordonnés. Dans le groupe de travail,des Ingénieurs Agronomes, en plus de leurs activités d'enseignement et de recherche, gèrent des associations d'apiculteurs dans le sud-ouest de la Province de Buenos Aires, dans lesquelles sont regroupés plus de 300 apiculteurs avec environ 90.000 ruches . Cela facilite la connaissance des problèmes apicoles de la région et permet d'obtenir des informations de terrain. Par ailleurs, l'équipe du laboratoire s'appuie sur des chercheurs d'autres institutions nationales ou à l'internationnal.